Logo Le site d’estimation de DESCAMPIAUX DUDICOURT & ASSOCIES

Eau : Lutter contre les consommations excessives !

Posté le 03 Juillet 2012
Actu
Principales causes d'une consommation excessive, les fuites d'eau doivent être traquées. En effet les fuites d'eau potable peuvent représenter jusqu'à 30% des consommations dans l'habitat.

Le coût de l’eau

Étrange paradoxe... alors que notre région est l'une de celles qui reçoit le plus d'eau du ciel, nous payons l’eau du robinet au prix fort, en moyenne 3,6 €/ m³ !
Et si la consommation moyenne est de l’ordre de 150 litres par jour et par foyer, cela équivaut à un budget annuel moyen de l'ordre de 200 € par foyer !
Et ce n'est qu'une moyenne, les modes de vie de chacun impactant fortement sur ces chiffres. Par ailleurs, il existe des disparités importantes suivant les communes ou communautés de communes, on citera notamment les communes du littoral dont le prix moyen du m³ est autour de 4,4 €.

Si le coût de l'eau et des services ne cesse d'augmenter (moins de 2,40 € par m³ en 1994 à 3,6 € aujourd'hui), l’augmentation ne devrait pas s’arrêter là.
 
 
La consommation à usage domestique*

- Chasse d'eau de WC (6 à 10 litres) : 0,0216 € à 0,036 €
- Lavabo (5 à 10 litres) : 0,018 € à 0,036 €
- Douche (40 à 80 litres) : 0,144 € à 0,288 €
- Bain (150 à 200 litres) : 0,54 € à 0,72 €
- Lave-vaisselle (25 à 80 litres) : 0,09 € à 0,288 €
- Lave-linge (70 à 200 litres) : 0,252 € à 0,72 €
- Lavage de voiture (100 à 200 litres) : 0,36 € à 0,72 €
- Arrosage du jardin (100 à 1000 litres) : 0,36 € à 3,6 €
 
* sur la base d’un prix moyen de 3,6 € le mètre-cube, soit 0,0036 € le litre
 
La consommation journalière d’un foyer est de 150 litres/jour en moyenne.
93 % sont destinés à l’hygiène et au nettoyage et seulement 7 % à l’alimentation.
 
 
Le coût d’une fuite d’eau

- Un robinet qui goutte (4 litres / heure) : soit environ 125 € par an
- Un filet d'eau sur un robinet (60 litres / heure) : soit environ 1900 € par an
- Fuite sur une chasse d'eau (80 litres / heure) : soit environ 2500 € par an
 
 
Les solutions pour économiser l’eau

Confrontés à la gestion de cette ressource qu'est l'eau, rappelons quelques règles pour l’économiser :

Avoir un comportement "anti-gaspillage" :
Fermer le robinet pendant que l'on se lave les dents, prendre une douche plutôt qu'un bain, utiliser son lave-vaisselle et son lave-linge seulement quand ils sont pleins ou ne pas arroser sa pelouse avant la pluie ... 

Faire la chasse aux fuites :
Vérifier vos installations et en particulier les joints des sanitaires au moins une fois par an, vos WC, les groupes de sécurité des ballons d'eau chaude... La meilleure méthode pour détecter les fuites est le relevé de compteur : il faut noter le montant affiché le soir au moment de se coucher et vérifier le montant affiché le matin au réveil avant toute utilisation d'eau, s'il est différent il faut chercher la fuite.

Mettre en place des solutions techniques :
Privilégier le matériel  marqué NF, poser un réducteur de pression au niveau de l'arrivée générale dans tous les bâtiments alimentés par une pression supérieure à 3 bars...
En copropriété la pose d’un décompteur d’eau permettrait de réaliser une réelle économie, de 20 à 30% dès la première année d'installation. Les fuites sont ainsi repérées et les usagers sont plus vigilants. Par la suite les factures peuvent être réduites de 10%.
Mais malheureusement parfois les configurations techniques de distribution de l'eau dans certains immeubles ne permettent pas de poser des décompteurs. A ce jour, tout nouvel immeuble est pourvu de moyens permettant de faire le décomptage individuel de l'eau.

Vous pouvez donc réaliser des économies d'eau, d'énergie et financières, en vous équipant d'économiseurs d'eau. Ainsi vous économiserez près de 50 % d'eau aux niveaux de la douche et du robinet, et environ 30 % au niveau des WC.
 

Bookmark and Share
Retour à la liste