Logo Le site d’estimation de DESCAMPIAUX DUDICOURT & ASSOCIES

Une ambitieuse halle gourmande pour apporter un nouveau souffle aux Tanneurs

Posté le 20 Décembre 2018
Actu
Frédéric Merlin, 27 ans, est devenu le 15 octobre propriétaire de plusieurs galeries commerciales de la métropole lilloise, dont celle des Tanneurs et ses 14 000 m². Ce Lyonnais débarque à Lille avec un projet ambitieux, notamment celui de créer une vaste halle gourmande, pour fin 2019. La recette miracle pour relancer les Tanneurs ?

Il ne s’en cache pas : Frédéric Merlin s’est mis en quête depuis plusieurs mois de galeries commerciales en France « bien placées mais en perte de vitesse ». Celle des Tanneurs, qui correspond à ce profil, fait partie des quatre premières que ce jeune Lyonnais vient d’acquérir en quelques mois avec sa société l’Avenue développement immobilier. « Même si on en trouve un peu partout, c’est quand même surprenant, dans une grande ville comme Lille, de trouver une galerie qui tourne comme ça… », constate-t-il. Une galerie où les fermetures de grosses enseignes se sont succédé en quelques années : JouéClub, Paul, Maisons du monde, Côté Maison, Jean-Louis David… En début d’année, le taux d’occupation atteignait péniblement les 40 %.

« On ne veut plus de départs », annonce aujourd’hui Frédéric Merlin. La galerie, il l’a rachetée au groupe Altarea Cogedim. Il ne communiquera pas le prix d’achat. « Nous prévoyons, ici, des investissements très importants. Au final, on se situera donc au prix du marché », consent-il.

Ses principaux concurrents, Frédéric Merlin les a rapidement identifiés : la vente en ligne et Euralille. D’où le besoin de se distinguer, de proposer autre chose et d’« anticiper le commerce de demain », annonce-t-il. Le développement de la galerie, il souhaite le mener « autour de trois axes » : la convivialité, la nourriture-plaisir – « À Lille comme à Lyon, on adore manger ! », sourit-il – et le divertissement. « Ce qu’Internet ne pourra jamais nous prendre », résume-t-il.

Illustration de cette volonté avec le projet phare qui doit métamorphoser l’image des Tanneurs : une vaste halle commerciale avec une trentaine de commerces de bouche (« Des noms connus des Lillois… ») et producteurs, de Lille ou de la métropole (lire ci-dessous). Un vaste espace de 2 500 m² où effectuer ses achats alimentaires, se restaurer, boire un verre… Elle sera aménagée au rez-de-chaussée, depuis l’entrée de la rue des Tanneurs (à la place de l’ancien Maisons du monde) jusqu’au cœur de la galerie. Ce nouvel « élément marquant », assure Frédéric Merlin, doit devenir la locomotive des Tanneurs, capable d’attirer du monde.

Dans l’attente de ce « food court » lillois annoncé pour fin 2019, inspiré de halles gourmandes qu’on trouve déjà dans quelques grandes villes françaises ou européennes, quelques arrivées sont à noter, dont celle d’un concept-store, qui vient d’ouvrir ses portes, et d’un restaurant italien, en début d’année. Le début du renouveau ?

 

Source : http://www.lavoixdunord.fr/509334/article/2018-12-18/une-ambitieuse-halle-gourmande-pour-apporter-un-nouveau-souffle-aux-tanneurs

Tags :

Bookmark and Share
Retour à la liste